Black Week ♡ des prix doux sur une sélection d'articles Black Week ♡ des prix doux sur une sélection d'articles
· ·

Comment (bien) pratiquer le jeune intermittent ?

· ·

Si pratiquer le yoga permet de se sentir mieux dans son corps, il est également important de bien se nourrir en parallèle de votre pratique. Prāna est un mot sanskrit désignant l’énergie vitale. Le jeune intermittent permet de faire une véritable détox, vous permettant ainsi de vous sentir plus vivante et mieux dans votre peau. La méthode : jeûner pendant 12 à 16 h. Très souvent, cela revient à manger de 8 h à 17 h chaque jour. Ce type d'alimentation consiste simplement à alterner entre des périodes de jeûne plus ou moins longues et des périodes de prise alimentaire. Focus sur cette tendance nutritionnelle qui fait du bien à votre corps.  

Les bienfaits :

  • Plus d’énergie 
  • Grignoter tout au long de la journée cause dans l’organisme ce que l’on appelle des pics de “glycémie”. Ces pics vont venir fatiguer votre corps et épuiser votre mental. Lorsque vous pratiquez le jeune intermittent, cela permet au corps de se stabiliser et ainsi d’augmenter votre niveau d’énergie. 

  • Une meilleure concentration 
  • De la même manière que notre alimentation affecte nos émotions, les périodes de jeûne ont démontré présenter de nombreux bienfaits pour notre cerveau notamment sur la concentration. Une fois la période de transition passée et que votre corps est habitué au jeûne, vous pouvez ressentir une plus grande clarté mentale.

  • Permet de retrouver votre poids de forme 
  • En pratiquant le jeûne intermittent, notre métabolisme brûle davantage de graisses en les utilisant comme sources d’énergie. Il s’agit donc d’une méthode facile de perte de poids dans la mesure où il est inutile de peser les aliments, calculer les calories et les portions alimentaires. Avec l’été qui approche à grand pas, jeûner est une bonne manière de vous aider à retrouver votre poids de forme, en perdant les quelques kilos accumulés cet hiver. 

    Les erreurs à éviter :

  • Ne pas s’hydrater correctement
  • Bien sûr, le jeune intermittent n’est pas pour tout le monde et il est important de connaître ses risques pour le pratiquer de la bonne manière. La première précaution à prendre et de penser à s’hydrater régulièrement. En effet, l’eau est vitale pour le corps et l’est d’autant plus lors d’un jeûne. Pour ne pas l’oublier, vous pouvez transporter votre bouteille Bonjour Mantra avec vous tous les jours. Pour varier les plaisirs, vous pouvez également ajouter un peu de citron ou de citron vert à votre eau. 

  • Être trop impatiente
  • Pratiquer le jeûne intermittent demande une légère période de transition Il se peut que votre corps résiste à ce changement et que les sensations de faim soient au début difficilement supportable. Le jeûne intermittent demande de la patience. Si vous avez vraiment faim, buvez une tasse de thé vert ou de café noir pour calmer votre estomac. Le plus important est toujours de rester à l’écoute de votre corps. 

  • Manger deux fois plus
  • Veillez à avoir une alimentation saine et équilibrée. Mangez des aliments riches en fibres pour vous rassasier (fruits, légumes, légumineuses, céréales complètes), avec des protéines de qualité (poisson, soja, œufs, produits laitiers, légumineuses), et aussi des matières grasses (huiles végétales, noix, graines, avocats).