Soldes d'Hiver - Profitez de notre sélection à prix doux ♡ Soldes d'Hiver - Profitez de notre sélection à prix doux ♡
·

3 beaux films sur le yoga à découvrir au plus vite

·

Le 7ᵉ art s’est, à quelques reprises, emparé du yoga dans ses films. S'il existe de nombreuses vidéos de yoga sur les réseaux sociaux (tuto, témoignages, cours en ligne…), les films et les documentaires offrent une approche différente de la pratique qui viennent enrichir notre culture personnelle. Top 3 des meilleurs films sur le yoga à découvrir au plus vite. 

  • Le souffle des dieux, 2012 
  • Il s’agit du premier documentaire réalisé sur le yoga. Retraçant l’histoire du yoga moderne et de ses grands maîtres contemporains, le film nous offre des images d’archives incroyables. 


    Le + : Le documentariste allemand nous en apprend plus sur les deux plus grandes légendes du yoga, à savoir B.K.S Iyvengar et Pattabhi Jois. Idéal pour développer ses connaissances sur cette pratique historique.

    Le - : Ce film s’adresse surtout à un public averti et intéressé par le yoga.  


  • Debout, 2019
  • Ce film français retrace la reconstruction par le yoga du journaliste Stéphane Haskell. Sincère et touchant, ce film nous fait voyager autour du monde et nous montre le pouvoir du yoga sur l’esprit ainsi que sur le corps. 

    Le + : Ce film offre une leçon d’optimisme et d’espoir sur la maladie et le pouvoir du yoga. 

    Le - : Si vous souhaitez en découvrir plus sur les pratiques anciennes et historiques du yoga, passez votre chemin. Ce documentaire n’évoque pas les textes millénaires de la pratique et se concentre principalement sur les bienfaits apportés. 

  • Le yoga à travers les Indes, 2018 
  • C’est l’actrice allemande Esther Schweins qui nous fait voyager de ville en ville pour revenir sur les traces de cette activité ancestrale. 

    Le + : Ce documentaire est disponible gratuitement sur Dailymotion. Il est accessible et nous offre des images magnifiques de l’Inde.  

    Le - : Pour celles et ceux qui connaissent déjà l’Inde, ce documentaire n’apporte pas grand-chose. 

    Article par Apolline Gogé